Une femme accompagne son mari chez le médecin.
Après un examen minutieux du mari, le docteur prend l'épouse à part pour lui dire les résultats :
Votre mari a une dépression très grave due au stress professionnel et familial.
Si vous ne faites pas tout le nécessaire voulu, il va sans doute mourir.
Voici donc mes recommandations :
- Tous les matins, il faut lui préparer un petit déjeuner copieux et sain.
- Laissez-le se lever tard s'il le désire.
- La journée, soyez aimable avec lui, sans lui apporter de contrariétés et faites en sorte qu'il soit toujours de bonne humeur.
- Faites-lui des bons petits repas chauds et, lorsqu'il rentre tard le soir, faites-lui un dîner spécial.
- Surtout ne l'embêtez pas avec du travail domestique et ne discutez pas vainement avec lui car ceci pourrait aggraver son stress.
- Il faut le détendre : mettez donc des dessous sexy tous les soirs et faites-lui des massages relaxants aux huiles parfumées.
- Encouragez-le à regarder du sport à la télé et surtout, le plus important : faites-lui l'amour plusieurs fois dans la semaine,
       n'importe où, n'importe comment en acceptant tout ce qu'il pourra vous demander.
- Si vous pouvez faire tout cela pendant au moins 10 à 12 mois, je vous assure que votre mari récupérera la santé totalement !
Lorsqu'ils sortent de chez le médecin, le mari demande à son épouse :
- Alors, qu'est-ce qu'il a dit le médecin ?
- Que tu vas mourir


C'est un astronome qui fait des conférences dans les grandes villes possédant un observatoire.
Toutes les nuits, il fait les mêmes observations, raconte les mêmes anecdotes, répond aux mêmes questions...
Il en a un peu marre, et en parle à son chauffeur alors qu'ils se rendent à la ville suivante.
Le chauffeur lui répond que, de son côté, lui aussi en a un peu assez de conduire. Alors l'astrophysicien lui dit:
- Écoutez Roger, depuis le temps que vous m'écoutez faire mes conférences, vous connaissez le topo par cœur:
          je vous propose que l'on échange les rôles demain; vous ferez la conférence, et moi je conduirai la voiture.
          Comme personne ne me connaît dans la prochaine ville, tout se passera bien.
Le chauffeur qui est un passionné d'astronomie est d'accord.
Le soir venu, le chauffeur remplace l'astronome au pied levé.
Il décrit brillamment les constellations et reçoit un tonnerre d'applaudissement à la fin de son exposé.
Vient ensuite la traditionnelle séance de questions.
Une main se lève:
- Qui à découvert Uranus?
- C'est William Herschel, répond le chauffeur
Une autre main et une autre question:
- Et qui à découvert Pluton?
- Quelqu'un qui s'appelait Clyde Tombaugh, répond le chauffeur qui savait ça aussi.
Enfin, du fond de la salle, une question est posée:
- Pourriez-vous nous dire les avantages et les inconvénients entre le modèle d'instabilité par accroissement du disque
           et celui par pulsation, pour ce qui concerne l'explication des explosions des étoiles à cataclysme variable?
À ce moment, le conférencier marque une pause, respire un grand coup, puis soupire bruyamment et dit enfin:
- Je suis surpris que vous me posiez une question d'une telle simplicité. Pour vous montrer comment tout cela est
           vraiment trivial, je vais laisser mon chauffeur y répondre à ma place.


Fable méconnue de La Fontaine : La poule et le cheval

Un cheval et une poule jouent dans un pré.
Soudain, le cheval tombe dans  la boue et s'enfonce !
Il  appelle la poule à l'aide et lui demande de ramener le fermier.
Elle court, mais le fermier  est absent.
Alors elle prend la BMW du fermier, attache une corde au  pare-chocs, lance la corde à son ami le cheval et le sauve en le tirant avec la voiture.
Quelques jours plus tard, la poule et le cheval jouent.
Et c'est la poule qui tombe dans la boue.
Elle supplie le cheval d'aller  trouver le fermier.
Mais le  cheval lui dit : " Je pense que je peux te sauver tout seul. "
Il se place au-dessus du  trou et lui lance :
"Maintenant, attrape mon pénis et accroche-toi."
La poule obéit et il la sort de là.
Moralité : quand on est monté comme un cheval, pas  besoin d'une BMW pour tirer une poule.


Deux prostitués :
- Qu'est-ce que t'as demandé au Père Noël, toi ?
- Ben, 150 euros, comme à tout le monde !