C'est un Papa qui cuisine du lapin pour le dîner.
Les enfants étant sensible à cet attachant petit animal domestique, leur cache ce que c'est jusqu'au moment du repas.
La gamine de 6 ans mange d'un bon coup de fourchette quand le petit demande :
- Dis papa, c'est rudement bon, mais qu'est ce que c'est ?
Le papa, pas peu fier, lui répond :
- Tu dois deviner ce que c'est, je peux juste te dire que ta maman de temps en temps m'appelle comme ça....
Et là, la fille crache tout et tape dans le dos de son frère :
- Mange pas ça !!!!.... c'est du trou du cul !


Une femme commence une partie de golf.
Elle frappe sa balle et voit celle-ci heurter un homme qui fait son parcours pas loin devant elle.
Elle le voit mettre immédiatement ses mains serrées ensemble entre ses deux jambes et tomber au sol.
Immédiatement, elle se presse d'aller le voir. Il est tordu de douleur au sol dans la position foetale.
Elle lui demande pardon et lui explique ensuite qu'elle est physiothérapeute et qu'elle sait qu'elle pourrait diminuer sa douleur s'il la laissait faire.
- Oooh... nnooon, dit-il. Ce n'est pas nécessaire, tout va aller pour le mieux tout à l'heure, dit-il avec le souffle court.
Mais elle insiste pour lui faire un traitement et finalement il se laisse faire.
Gentiment, elle enlève ses mains d'entre ses jambes, ouvre son pantalon et place ses mains à l'intérieur en le massant... délicatement...
Après quelques minutes, elle lui demande :
- Comment vous sentez -vous ?
- ça fait du bien, mais j'ai toujours mal au pouce !!!


Un homme se fait bronzer nu sur la plage.
En voyant une petite fille s'approcher,il prend son journal et cache son sexe.
La petite fille demande: Qu'est -ce que tu caches avec ton journal ?.
Euh,c'est un oiseau. la petite fille s'éloigne et l'homme retire son journal pour continuerà se faire bronzer.
Il s'endort et se réveille plus tard avec une douleur  insupportable au niveau de son sexe.
Il se retrouve à  l'hopital  et l'infirmière lui demande:  Qu'est -ce qui s'est passé ?
Je ne sais pas,je me suis endormi et en me réveillant, j'avais cette douleur atroce!
Vous ne vous souvenez de rien de particulier avant votre sommeil?
La seule chose de particulier, je suis donc caché avec un journal et la petite fille est repartie.
Les policier font une enquète et vont rencontrer la petite fille.
Ils demandent: Ma petite,tu as vu aujourd'hui un homme se faire  bronzer et il t'a dit qu'il cachait un oiseau avec son journal. ensuite tu es repartie.
Est-ce que tu sais ce qui est arrivé ensuite?
OUI,je suis passée pour voir l'oiseau,et il n'était plus caché par le journal! alors je l'ai caressé et j'ai joué avec.
Il m'a craché au visage et j'étais fachée alors je lui ai tordu  le cou, j'ai écrasé ses oeufs et j'ai mis le feu à son nid!...
Morale de l'histoire:ne mentez jamais aux enfants.


Un vieil Arabe vit depuis plus de 40 ans à Chicago. Il aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin mais il est tout seul, vieux et trop faible.
Il envoie alors un E-mail à son fils qui étudie à Paris pour lui faire part de son problème.
" Cher Ahmed, je suis très triste car je ne peux pas planter des pommes de terre dans mon jardin. Je suis sûr que si tu étais ici avec moi tu aurais pu m'aider à retourner la terre. Je t'aime, ton Père "
Le lendemain, le vieil homme reçoit un E-mail:
" Cher Père, s'il te plaît, ne touche surtout pas au jardin ! J'y ai caché la " chose ". Moi aussi je t'aime. Ahmed "
A 4 heures du matin arrivent chez le vieillard la US Army, les Marines, le FBI, la CIA et même une unité d'élite des Rangers. Ils fouillent tout le jardin, millimètre par millimètre et repartent déçus car ils n'ont rien trouvé.
Le lendemain, le vieil homme reçoit un nouveau E-mail de la part de son fils:
" Cher Père, je suis certain que la terre de tout le jardin est désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre. Je ne pouvais pas faire mieux. Je t'aime, Ahmed "


Deux gamins sont assis dans la salle d'attente d'un dispensaire médical.
L'un des deux pleure comme une madeleine.
- Pourquoi pleures-tu ? lui demande son pote Raoul.
- Je viens pour une analyse de sang, répond le premier.
- Eh alors! C'est ça qui te fait peur ?
- Oui. Pendant l'examen ils te coupent le bout du doigt.C'est mon frère qui me l'a dit !
A son tour Raoul commence à sangloter. Le premier gamin hoquette de surprise : son pote Raoul, lui, le téméraire et qui pleure ?
- Pourquoi pleures-tu, toi ?
- Parce que moi, je viens pour une analyse d'urine !...