Il était une fois 2 nonnes.
L'une d'elles était surnommée Soeur Mathématiques (SM) et l'autre Soeur Logique (SL).
Un soir alors qu'il commençait à faire nuit, et qu'elles étaient encore bien loin de leur couvent...

SM:
Avez-vous remarqué cet homme qui nous suit depuis 38 minutes et demi, je me demande ce qu'il peut bien nous vouloir ?
SL:
C'est logique. Il veut nous violer.
SM:
Oh non ! A la distance où il se trouve il nous aura rejoint dans 15 minutes au plus. Que pouvons -nous faire ?
SL:
La seule chose logique à faire bien sur, est de marcher plus vite.
SM:
Ca ne marche pas.
SL:
Bien sur que ça ne marche pas. L'homme a fait la seule chose logique qu'il pouvait faire.
                           Il s'est mis à marcher plus vite lui aussi.

SM:
Alors que faisons-nous? A ce stade il nous aura rejoint dans une minute.
SL:
La seule chose logique à faire est de nous séparer. Vous allez de ce côté, et je vais par là.
                           Il ne pourra pas nous suivre toutes les deux.
L'homme choisit de suivre Soeur Logique.
Soeur Mathématiques
arrive au couvent et s'inquiète de ce qu'il a pu arriver à Soeur Logique.
Puis Soeur Logique arrive.

SM:
Soeur Logique ! Grâce à Dieu vous êtes là ! Racontez-moi ce qui s'est passé!
SL:
La seule chose logique est arrivée. L'homme ne pouvait pas nous suivre toutes les deux donc
                           il a choisi de me suivre.

SM:
Oui, oui !  Mais ensuite que s'est-il passé ?
SL:
La seule chose logique est arrivée. J'ai commencé à courir aussi vite que je pouvais et
                           il s'est mis à courir aussi vite qu'il pouvait.

SM
: Et ?
SL:
La seule chose logique est arrivée. Il m'a rattrapée.
SM:
Oh mon Dieu !   Et qu'avez-vous fait ?
SL:
La seule chose logique à faire. J'ai soulevé ma robe.
SM:
Oh ma soeur !     Et l'homme qu'a-t-il fait ?
SL:
La seule chose logique, il a baissé son pantalon.
SM: Oh non !   Et que s'est-il passé alors ?
SL:
N'est-ce pas logique ma soeur ? Une nonne avec la robe levée court plus vite qu'un  homme avec le pantalon baissé.
Et pour ceux qui avaient imaginé une autre fin, vous réciterez deux  Je vous salue Marie !


Un chômeur postule pour un poste de déboucheur de chiottes chez Microsoft.
Le directeur des ressources humaines le convoque pour l'entretien, puis lui fait passer un test (avec une ventouse toute neuve).
Il lui dit : Tu es engagé; donne-moi ton email et je t'enverrai le formulaire rempli ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail
L'homme, désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur,et donc pas d'email.
Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a pas d'email, cela signifie que virtuellement il n'existe pas, et, comme il n'existe pas, il ne peut avoir le job
L'homme sort, désespéré, sans savoir que faire, avec seulement 10 dollars en poche.
Alors il décide d'aller au supermarché et d'acheter une caisse de 10 kilos de fraises. Il fait donc du porte à porte pour vendre ses fraises au kilo,et, en moins de deux heures, réussit à doubler son capital. Il répète l'opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 dollars. Alors, il réalise qu'il pourrait survivre de cette manière
Il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard,et ainsi triple ou quadruple son argent chaque jour.
Peu de temps après, il achète une charrette, puis l'échange contre un camion et peu de temps après se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.

5 ans passent. L'homme est maintenant propriétaire d'un des plus grands réseaux de distribution alimentaire des États Unis. Il pense alors au futur de sa famille, et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d'assurance et quand la conversation prend fin, l'assureur lui demande son email pour lui envoyer la proposition. L'homme dit alors qu'il n'a pas d'email.
Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'e-mail et vous êtes arrivé à construire cet empire, imaginez où vous en seriez si vous aviez un e-mail.
L'homme réfléchit et répond : Je serais déboucheur de chiottes chez Microsoft

Morale de l'histoire 1 : Internet ne solutionne pas  ta vie
Morale de l'histoire 2 : Si tu n'as pas d'e-mail et que tu travailles beaucoup tu peux devenir millionnaire.
Morale de l'histoire 3 : Si Tu as reçu ce message par e-mail, c'est sûr, tu es donc plus proche d'un déboucheur de chiottes que d'un millionnaire...
Bonne journée quand même,
PS : Ne réponds pas à cet e-mail, je suis partie vendre des fraises.


Dans une petite ville de province, un monsieur se présente dans une pharmacie et demande du VIAGRA.
Le pharmacien lui en donne une boîte. Avant de sortir, le client  annonce :
- Le temps d'aller faire une course chez le boucher d'en face et je viens vous régler. D'accord ?
- D'accord.
Le pharmacien regarde par la vitrine, histoire de surveiller son gars. Celui-ci entre chez le boucher :
- 2 entrecôtes s'il vous plait. Je vais chez le boulanger et je repasse vous payer. D'accord ?
Il emporte sa viande et s'en va chez le boulanger :
- Bonjour, je voudrais deux baguettes. Je fais un saut chez l'épicier et je reviens vous payer. D'accord ?
Même manège chez l'épicier, il sort, saute dans sa voiture et s'en va.
Entre alors chez le pharmacien, un client qui lui demande :
- Je désire du VIAGRA mais, à votre avis, est-ce que ça marche vraiment ?
- Ecoutez, c'est même garanti : un client vient d'en prendre et en moins de dix  minutes,  il a réussi à baiser l'épicier, le boulanger, le boucher et moi!