Un couple est en pleine action, la pression commence à monter
Elle : vas-y sauvagement !
Lui : Oui, Oui,
Elle : continue ! continue !
Lui : Oui, Oui !
Elle : ne sois pas timide
Lui : oui ! oui !
Elle : montre que tu es un homme !
Lui : oui ! oui !
Elle : dis-moi des choses sales !n
Lui : la cuisine, la salle de bain, le salon, la bagnole...


Poisson d'avril !!!!!!!!
La vieille et le jeune homme
Le juge : Quel est votre âge?
La vieille : J'ai 86 ans.
Le juge: A la date du 1er avril de l'année dernière, racontez-nous, avec vos propres mots, ce qui vous est arrivé.
La vieille : J'étais assise sur la balancelle de mon balcon, devant  la maison.
               C'était en fin d'après-midi, il faisait bon et doux. Quand  un jeune homme vint s'asseoir à côté de moi.
Le juge: Vous le connaissiez?
La vieille: Non, mais il était très amical.
Le juge: Que s'est il passé ensuite?
La vieille: Après une petite conversation délicieuse, il a commencé à caresser ma cuisse.
Le juge: Vous l'en avez empêché?
La vieille: Non.
Le juge: Pourquoi?
La vieille: C'était agréable. Plus personne ne m'avait jamais fait ça depuis que mon Albert est mort, il y a 30 ans.
Le juge: Que s'est-il passé ensuite?
La vieille: Je suppose que comme je ne lui ai rien dit, il a continué et a commencé à me caresser les seins.
Le juge: Vous l'en avez empêché alors?
La vieille: Bien sûr que non.
Le juge: Pourquoi?
La vieille: Parce que, votre honneur, il m'a fait me sentir vivante et excitée. Je ne m'étais pas sentie aussi mouillée et pleine de désir depuis des années! Le juge: Que s'est-il passé ensuite?
La vieille: Et bien, monsieur le juge, que pouvait véritablement faire une femme chaude comme la braise, à la tombée de la nuit, devant un jeune homme avide d'amour?  Nous étions seuls et écartant mes jambes en douceur, je lui ai dit: " Prends-moi maintenant ! "
Le juge: Il vous a prise?
La vieille: Non. Il a crié " Poisson d'avriiiiiiiiiiiiiiiiiillll !!! ".
Et  c'est à ce moment là que je lui ai tiré dessus, à ce fils de pute!!!!!!!!!


Docteur, je suis très inquiet. Votre diagnostic n'est pas le même que celui de votre confrère.
- Je sais. C'est toujours comme ça, mais l'autopsie prouvera que j'avais raison...


La scène se passe dans un temple Shaolin.
Le disciple :
- Très sage et très honorable Maître, pourriez-vous m'enseigner quelle est la différence entre une perle et une femme ?
Le Maître :
-La différence, humble petit scarabée, c'est que tu peux enfiler une perle des deux côtés, et une femme, seulement d'un côté.
Le disciple (confus) :
- Mais maître, honte à moi de vouloir contredire votre himalayenne sagesse, mais j'ai entendu dire que certaines femmes se laissaient enfiler des deux côtés !
Le Maître (avec un mince sourire ):
- Alors, ce n'est pas une femme, c'est une perle.


Pierre : Dis moi, si je couche avec ta femme, on est amis ?
Paul : Non !
Pierre : On est copains ?
Paul : Non !
Pierre : On est ennemis ?
Paul : Non !
Pierre : On est quoi alors ?
Paul : On est 'quitte' !